L’IMEC inaugure la waffle table de la nouvelle clean room

Prev Next

En AM avec Janssen-Van Laere, Willemen construit une toute nouvelle clean room pour l’IMEC, l’institut louvaniste de microélectronique et composants. Dans ce laboratoire hypermoderne, l'institut entend réaliser des puces extrêmement petites. Lundi, la ‘waffle table’ de la nouvelle salle blanche (clean room) a été inaugurée. Il s’agit d’une plaque de béton de 90 centimètres d’épaisseur constituant la base de la salle blanche et totalement dissociée des murs extérieurs.

La nouvelle salle blanche FAB3 fera 4 000 mètres carrés et sera équipée des équipements les plus modernes. Sa structure, qui repose sur 831 pilastres en béton enfouis à 18 mètres sous terre, garantit une absence totale de vibrations. C’est nécessaire, car la nanotechnologie exige un degré de précision extrême, de l’ordre d’un millionième de millimètre. La waffle table est installée 15 mètres au-dessus du rez-de-chaussée et est perforée de pas moins de 3 300 trous (de 400 mm de diamètre). Qui plus est, la salle blanche doit être totalement exempte de poussières. Le flux d’air y est donc constant.

La façade de la nouvelle salle blanche a été conçue par l’architecte Stéphane Beel. M+W Group, un leader mondial dans le domaine de la construction et de l'ingénierie high-tech, se charge de la coordination du projet. IMEC est le numéro un mondial de l’étude de la nanoélectronique. IMEC a collaboré à l’échelle mondiale avec des entreprises et d'autres centres de recherche dans des domaines aussi divers et variés que l’ICT, les soins de santé et l’énergie. L'institut emploie 2 200 personnes. La salle blanche sera mise en service en 2016.

1 Avril, 2015 - 09:30